Le cocon de Stéfamille® | Tout savoir sur la langues des signe pour bébé
2376
page-template-default,page,page-id-2376,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

Tout savoir sur la langues des signe pour bébé

langue des signes bébé Bruxelles, communication gestuelle, bébé signe bruxelles, bébé signeur, atelier bébé signe bruxelles, lsfb

La communication gestuelle associée à la parole (plus couramment appelé « langue des signes pour bébé »), est un outil qui pose beaucoup de questions, d’inquiétudes, de préjugé parfois.

 

Mais c’est aussi un merveilleux outil pour entrée plus facilement en communication avec son tout-petit.  En effet, en attendant que son système phonologique soit suffisamment formé, l’enfant peut lui aussi communiquer en signant afin de nous exprimée ses besoins, ses envies, ses pensées, …

 

 

Voici quelques réponse aux questions les plus courantes que je reçois chaque jour des parents.

 

 

En quoi consiste la communication gestuelle – la langue des signes pour bébé ?

Nos bébés naissent avec un merveilleux potentiel et une soif de connaissance incroyable. Dès leur naissance, ils souhaitent entrer en communication avec nous. De la même façon que nous utilisons naturellement des gestes conventionnels (bravo, chut, au revoir, non, oui, …), on prolonge juste cette idée et on donne un outil à l’enfant pour s’exprimer avec plus de gestes. L’apprentissage de la communication gestuelle se fait par mimétisme. Bébé vous observe et intègre progressivement la signification des gestes pour ensuite le reproduire lui-même.  A travers les atelier de communication gestuelle et en suivant la fée Lallalie,  vous apprendrez facilement et avec douceur à signer les mots de la vie quotidienne de votre bébé.

« La fée Lallalie » s’inscrit dans une démarche d’éducation positive, de maternage proximal et de renforcement du lien avec votre enfant.

Basculez, vous aussi, vers ce monde féérique de la communication gestuelle des bébés.

 

 

Quels sont les avantages à pratiquer la communication gestuelle avec son bébé ?

  • Développer une complicité très forte entre les parent et l’enfant, mais aussi entre le bébé et ses grands frères ou sœurs.
  • L’enfant devient acteur de la communication
  • Moins de frustration et de colère chez l’enfant
  • Meilleurs estime de soi et de confiance en lui chez l’enfant
  • Moins de stress et de pression chez le parent
  • Aide le parent à comprendre son enfant et à répondre rapidement à son besoin
  • Facilite l’acquisition de plusieurs langues dans les familles bilingues
  • Aide à capter l’attention de l’enfant
  • Aide l’enfant à saisir le message du parent

 

 

Faut-il connaître la langue des signes pour s’inscrire ?

Absolument pas.  Durant cet atelier vous apprendrez de manière ludique à travers des comptines, des histoires et des jeux les signes empruntés à la langue des signes francophone de Belgique.  Durant le cycle, nous apprendrons un peu plus de 150 signes.  Vous recevrez un dossier en début de cycle afin de pouvoir également vous exercer chez vous.

 

 

Les ateliers sont-ils destinés qu’aux enfants malentendants  ?

Cet atelier est accessible à tous les enfants. 

La communication gestuelle est un outil permettant aux bébés de s’exprimer avant de savoir parler, c’est donc un langage de transition.   

 

 

À quel âge faut-il commencer ?

Vous pouvez commencer dès la naissance.  En effet, nous parlons à un bébé dès sa naissance.  Il n’y a donc pas de raison de ne pas signer dès sa naissance.  Si un bébé est habitué tout petit à voir le signe en même temps qu’il entend le mot, cela lui laisse le temps de vous observer  et de faire le lien entre le concept et le signe.

 

De plus, la communication gestuelle aide à la concentration et un enfant saisira avec plus de facilité le message si les paroles sont accompagnées de signes.  Il y aura donc moins de pleurs. 

 

Toutefois, ayez conscience qu’il n’aura la capacité de reproduire les signes qu’à partir de 6-8 mois.

 

 

Pourquoi parle-t-on de communication gestuelle associée à la parole, plutôt que de langue des signes ?

La langue des signes est une langue vivante à part entière avec sa grammaire, sa syntaxe, ses propres expressions et dialectes. Les signes prennent sens quand ils sont accompagnés d’expressions faciales et corporelles.  La nomination de « communication gestuelle associée à la parole » est donc une dénomination plus respectueuse envers la communauté sourde et malentendante.  En effet, en « bébé signe » nous n’utilisons ni la syntaxe, ni la grammaire et ni expressions de la langue des signes.   Nous utilisons une base de français signé où nous mettons en lumière par des signes, que les mots important de la phrase. Ces gestes sont basés sur la langue des signes francophone de Belgique. Les signes viennent soutenir le langage et ne remplace en rien la parole.

 

 

Combien d’ateliers dois-je suivre ?

Au cocon de stéfamille, nous vous proposons un cycle de 6 séances, où à chaque séance vous apprendrez entre 20 et 50 signes sur un thème de la vie quotidienne de votre bébé. 

 

 

La communication gestuelle retarde-t-elle le langage ?

La communication gestuelle ne retarde en rien le développement du langage chez l’enfant, que du contraire. Au plus l’enfant va être dans la communication au plus l’enfant voudra communiquer.  De plus le parent qui pratique la communication signée adopte automatiquement une attitude de communicative positive favorisant le langage chez son enfant : 

  • Nous nous mettons à la hauteur de l’enfant
  • Nous réduisons notre débit de parole
  • Nous laissons le temps à l’enfant de répondre
  • Nous écoutons le bébé
  • Nous faisons des phrases plus courtes
  • Nous utilisons un vocabulaire précis

 

Les signes sont toujours accompagnés par la parole, nous mettons en lumière que les mots important de la phrase.  Selon certaines études américaines, les enfants pratiquant le bébé signe feraient des phrases plus longues, avec plus de mots et un vocabulaire plus précis. 

 

La langues des signes soutient donc le développement du langage chez les jeunes enfants.

 

 

Est-il obligatoire que les deux parents signent ? Qu’en est-il si la crèche ne signe pas ?

Non, il n’est pas nécessaire que tout le monde dans l’entourage de l’enfant signe. Les enfants s’adapte très bien.  Si l’enfant constate que l’on ne comprend pas ses signes, il cherchera à se faire comprendre par un autre moyen. Les enfants ont plein de compétences !

 

Mais les enfants qui signent attisent la curiosité de l’entourage.  Tant que l’enfant ne signe pas encore, l’entourage peut se montrer sceptique, mais une fois que l’enfant commence à signer, cela motive l’entourage de l’enfant qui veulent dès lors apprendre les signes afin de mieux comprendre l’enfant.  Cela crée une jolie complicité et des moments de partage dans la famille.

 

Osez montrer quelques signes aux personnes qui gardent votre enfant avant de le déposer et proposer leur de se former lors d’un atelier/formation organisé par Le cocon de stéfamille®.  

 

 

Mes enfants plus âgés doivent-ils apprendre les signes ?

Vous verrez que les grands frères et les grandes sœurs sont très contents de pouvoir apprendre de nouvelles choses et de pouvoir faire comme papa et maman. Ce sont d’ailleurs souvent eux qui s’imprègnent le plus vite de cet outil très amusant et qui sont fiers de pouvoir l’utiliser à tout moment.

 

C’est pour cela que chacun de vos enfants est le bienvenu aux ateliers, si toute fois il respecte le climat relativement calme de l’atelier.

 

 

Et si je comprends déjà mon enfant, est-ce utile que je pratique la langue des signes ?

La communication gestuelle est bien plus que juste comprendre son enfant.  Cet outil s’inscrit dans une démarche d’éducation positive.   

 

Bien que en effet, les bébé trouvent toujours une solution pour s’exprimer (montrer du doigts, crier, …) et que les parents en observant leur enfant finissent par trouver « un décodeur »,  les signes apportent une autre dimension à la communication qui devient plus précise. Bébé devient acteur de la communication et vous pourrez lui apporter une réponse adéquate et rapide à ses demandes.  On remplace les cris et les pleurs par de réels moments de complicité.

 

Les bébés adorent les gestes des comptines, les gestes du « Bravo », « aurevoir » ; les gestes du jeu « coucou »…. Avec la communication gestuelle, nous allons prolonger cette idée et donner à l’enfant des signes de son quotidien pour s’exprimer.

 

 

Mon enfant commence à parler, est-ce intéressant de commencer la langue des signes ? J’ai l’impression que c’est trop tard.

Certes vers 13 mois, l’appareil phonatoire de l’enfant commence à être mature.  Mais ce n’est pas pour autant que nous comprenons avec aisance l’enfant.  Surtout les personnes qui le connaissent moins ou le voient moins souvent. Cette période préverbale est assez longue !

C’est durant cette période justement préverbale entre 12 et 24 mois, que les enfants utilisent beaucoup plus les signes et avec une très grande envie de communiquer.

Tant que le langage de l’enfant n’est pas totalement fluide, nous pouvons proposer la communication gestuelle à l’enfant.  Cet outil viendra renforcer et soutenir le développement du langage chez l’enfant.

 

 

Vais-je recevoir un support qui m’aidera à me souvenir du signe ?

Absolument, un fascicule vous sera remis en début de cycle, reprenant tout ce que vous devez retenir des ateliers. 

De plus, plusieurs outils sont disponibles dans la boutique « Le cocon de stéfamille »

 

 

En quoi consiste le livre « La fée Lallalie » ?

Le livre « La fée Lallalie » est un livre innovant, édité par « Le cocon de stéfamille® » permettant d’apprendre ou de revoir les 20 signes de bases de la vie quotidienne de bébé.  Il est constitué d’une histoire poétique, de recommandations et de 20 signes issus de la langue des signes de Belgique francophone.  La première partie est l’histoire de la fée Lallalie et pourra être lue  en famille. La deuxième partie est plus pédagogique. Le personnage « la fée Lallalie » montre les signes un a un en utilisant différents moyens visuels pour montrer le mouvement à effectuer. Sur chaque page de cette partie il y a le mot écrit, le mot signé et une explication du geste à effectuer. Ce livre peut donc s’utiliser comme un livre à lire avec des enfants à la maison mais également en crèche par exemple. La deuxième s’adresse aux adultes tant le domaine privé que dans le domaine professionnel.

 

 

Et si je ne reproduis pas bien le signe à la maison ?

A chaque atelier, nous révisons les signes déjà appris précédemment.  De plus, vous recevez un fascicule permettant de revoir les signes en cas d’oubli ou de doutes.  Vous avez aussi la possibilité d’afficher les signes chez vous. La boutique « La fée Lallalie » est là également pour vous aider dans votre apprentissage.

 

L’important est de créer une belle relation entre vous et votre enfant et de faciliter votre communication. Signer doit rester un amusement et un plaisir.

 

 

Est-ce normal que mon enfant ne signe pas alors que je signe depuis un bon moment ?

La communication gestuelle reste un outil pour accompagner l’enfant.  Il n’y pas d’obligation de résultat.  Il y a des enfants qui signent 50 signes voir plus, d’autres très peu de signes, d’autres vont signer tardivement et enfin certains ne vont pas signer du tout (cette dernière catégorie reste assez rare tout de même, mais cela peut arriver) Plusieurs critères, pouvant expliquer cela, entrent en ligne de compte :

  • La régularité avec laquelle vous signez. En effet, au plus votre bébé va être baigné dans les signes, au plus il s’en imprégnera et au plus vite il aura la possibilité de les reproduire. 
  • Votre manière de réagir quand il signe (sourire, émotion, satisfaire son besoin, …). L’enfant sera plus motivé à continuer s’il observe une réaction de votre part. Observez donc votre enfant pour ne pas passer à côté de signes imprécis.
  • Chaque enfant est unique et évolue suivant son propre rythme et acquisition. Si un enfant développe très fort sa motricité, il y a peu de chance qu’il développe en même temps son langage.  Il faudra, dans ce cas, attendre un peu encore, ça viendra.
  • Pensez aussi qu’il faudra attendre que l’enfant développe la musculature de sa main et du bras pour signer (souvent entre 6 et 9 mois)

Même si un enfant ne signe pas, il comprend les gestes et cela lui apporte déjà beaucoup.  Il développera d’autres compétences pour se faire comprendre.  C’est aussi à respecter.  La communication gestuelle est un outil, l’enfant est libre de s’en saisir ou non.  S’il signe pas, c’est peut-être qu’il sent suffisamment compris et accompagné et que le signes lui sont inutiles pour le moment.  Signer avec bébé, ce n’est pas lui apprendre la langue des signes, c’est lui donner un outil pour mieux se faire comprendre. 

Vous avez vraiment envie essayez la langue des signes pour bébé ?

Share Button