Le cocon de Stéfamille | Les pensées positives du Cocon de stéfamille
1336
post-template-default,single,single-post,postid-1336,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

Les pensées positives du Cocon de stéfamille

Les pensées positives du Cocon de stéfamille

 

Pensée positive jour développement personnel citations yoga namaste amour reflexions éducation positive bienveillance méditation relaxer mentra bouddisme

 

Nous avons tous des préoccupations et des difficultés de la vie de tous les jours (au travail, avec les enfants, avec les proches, …).  Mais certaines personnes arrivent à mieux les vivre que d’autres.  C’est pourquoi, je vous propose dès aujourd’hui de pratiquer la pensée positive, c’est-à-dire de se positionner en regardant le bon côté des choses, de se focaliser sur les choses qui fonctionnent, de viser et remplir sa vie de positif.  Il est important pour son développement personnel de prendre sa vie en main et cela passe avant tout par une prise de conscience et un état d’esprit à adopter. Car nos pensées influencent grandement les évènements de notre vie.

 

  1. De manière difficilement explicable rationnellement, nos pensées nous conditionnent et par conséquent nous attirons ce à quoi nous pensons ! La chance est une compétence qui s’entraine.
  2. Elles nous aident également à accepter des évènements qui d’apparence semblent négatifs. Même si c’est parfois cela nous semble impossible, accepter la situation, plutôt que de se morfondre, est la seule solution pour pouvoir la surmonter et en sortir plus fort.

 

En tant que parents nous sommes confrontés quotidiennement à des difficultés avec nos enfants.  Souvent dès qu’un problème se résorbe, un autre arrive.  Notre vie peut rapidement devenir stressante, nous pouvons nous sentir démunis, dépassés, …  C’est alors que pratiquer les pensées positives peut nous aider à prendre du recul sur la situation, à ressentir tout l’amour que nous leur portons, à dédramatiser une situation, à voir ce qui va et ne plus se focaliser sur ce qui ne va pas, à ne plus culpabiliser, à être bienveillant envers soi-même et envers ses enfants, …  Et n’oublions pas, que nous sommes en tant que parents le meilleur exemple pour nos enfants.  L’optimisme et la bonne humeur des parents font ceux des enfants.

Mais attention, pratiquer la pensée positive ne consiste pas à se mentir, à nier les événements, ni nos émotions, mais plutôt à se conditionner et s’accompagner de pensées positives afin que nos propres pensées deviennent elles aussi positives.  Et cela s’entraine au quotidien en nourrissant notre esprit de messages motivants, en arrêtant de se plaindre, en ayant de la gratitude, en oubliant les doutes et le défaitisme, en souriant.

C’est pourquoi je vous propose régulièrement des pensées positives sur les réseaux sociaux et qui sont reprisent ici.

 

 

No Comments

Post A Comment