Le cocon de Stéfamille® | Le portage, une entrave à la motricité ?
3577
post-template-default,single,single-post,postid-3577,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge

Le portage, une entrave à la motricité ?

enroulement, position petite grenouille, motricité bébé, atelier portage physio, monitrice de portage, portage physio, porte bébé, témoignage portage, réseau portage physio, monitrice de portage belgique, monitrice portage bruxelles, atelier portage, cours de portage, apprendre à porter bébé, motricité bébé, motricité libre, développement moteur de bébé, porter bébé, psychomotricité,

Le portage, une entrave à la motricité ?

Contrairement aux idées reçues le portage physiologique n’est nullement une entrave à la motricité de ton bébé. Non, un bébé n’est jamais trop porté. Ce n’est pas non plus vraie qu’un bébé en écharpe marchera plus tard.
Le portage physiologique est même un moyen idéal pour favoriser ses apprentissages sensori-motrices futurs.
 
atelier portage physio, monitrice de portage, portage physio, porte bébé, yémoignage portage, réseau portage physio, monitrice de portage belgique, monitrice portage bruxelles, atelier portage, cours de portage, apprendre à porter bébé, motricité bébé, motricité libre, développement moteur de bébé, porter bébé, psychomotricité, bébé marche, entrave à la marche, entrave motricité, portage à éviter, non au portage

Voici quelques explications afin de mieux comprendre les enjeux.
En effet,  à la naissance le bébé ne fait qu’un avec la personne qui le porte. Il n’a aucunement conscience de son schéma corporel, ni de comment se mouvoir dans l’espace. Il ne bouge que par des mouvements réflexes. Le portage physiologique à bras ou en porte bébé va lui permettre de retrouver cette unité physique et le sécuriser. Nous sommes d’ailleurs génétiquement programmés pour porter nos enfants.
Le portage est également un outil comprenant de nombreux avantages, notamment au niveau moteur, comme par exemple :
– il stimule l’équilibre vestibulaire. (L’oreille interne est stimulée par les balancements, et elle permet de donner des sensations particulières du corps dans l’espace et contrôle le sens de l’équilibre).
– il favorise le développement de la vision périphérique tout en permettant l’auto-regulation quand bébé est trop stimulé.
– il favorise le développement de la proprioception
– il favorise la recherche d’appuis essentiels
– il favorise l’enroulement
– il sollicite le réflexe d’agrippement qui plus tard lui permettra de réagir en situation de stress.
– il sécurise et détend bébé en lui offrant une nourriture affective.
– il calme le système nerveux central en rééquilibrant l’afflue d’informations sensorielles qui parviennent au cerveau encore immature.
– il stimule le sens du mouvement et bébé ressent les mouvements musculaires du porteur et les accompagne.
– Le regroupement du bassin de bébé permet un assouplissement et une organisation tonique latéralisée.
– il évite le tassement de la colonne vertébrale et aide à l’alignement du dos dans l’axe vertical qui relie le bassin à la tête.
– il soulage les douleurs consécutives au reflux.
– il stimule la perception de la gravité et du vide.

atelier portage physio, monitrice de portage, portage physio, porte bébé, yémoignage portage, réseau portage physio, monitrice de portage belgique, monitrice portage bruxelles, atelier portage, cours de portage, apprendre à porter bébé, motricité bébé, motricité libre, développement moteur de bébé, porter bébé, psychomotricité, bébé marche, entrave à la marche, entrave motricité, portage à éviter, non au portage
On comprend bien que le bébé n’est absolument pas passif et inerte comme dans une poussette, mais bien actif et il vit une réelle expérience dynamique motrice en s’ajustant corporellement et en s’équilibrant.
Alors, on range les peurs et aprioris sur le retard moteur des bébés « trop » portés, car c’est même souvent l’inverse qui se produit.
Ce sont généralement des enfants :
– avec un bon équilibre
– n’ayant pas peur de se lancer
– ils sont rassurés et sécurisés
– avec  une bonne conscience de leur corps dans l’espace et du vide.
Donc si un bébé éprouve des difficultés au niveau moteur, le portage n’est nullement responsable. Il faut donc chercher ailleurs.


De plus, le portage physiologique intègre les principes de la motricité libre (respect du corps, positionnement de bébé dans respect de son développement psychomoteur) et offre une jolie base à ton bébé pour partir à l’aventure et évoluer dans sa motricité.
Le portage et la motricité libre sont donc complémentaires, deux alliées au développement moteur harmonieux de ton bébé.
 
 
 
 
atelier portage physio, monitrice de portage, portage physio, porte bébé, yémoignage portage, réseau portage physio, monitrice de portage belgique, monitrice portage bruxelles, atelier portage, cours de portage, apprendre à porter bébé, motricité bébé, motricité libre, développement moteur de bébé, porter bébé, psychomotricité, bébé marche, entrave à la marche, entrave motricité, portage à éviter, non au portage

Comme nous l’avons vu dans les articles sur la motricité libre, nous nous adaptons à l’évolution motrice de bébé et nous respectons son rythme de développement en ne le mettant pas dans une position qu’il ne maitrise pas de lui-même. Il en va de même pour le portage qui s’adapte à l’évolution corporel de bébé (colonne vertébrale, hanches,…).

En conclusion, porter bébé à bras ou en écharpe est non seulement bon pour lui pour son développement affectif, mais peut-être un tremplin pour son développement psychomoteur. Alors pourquoi s’en priver?
Mais, encore faut-il porter convenablement bébé et de manière physiologique. C’est ce que nous découvrirons demain.
 
 
 
atelier portage physio, monitrice de portage, portage physio, porte bébé, yémoignage portage, réseau portage physio, monitrice de portage belgique, monitrice portage bruxelles, atelier portage, cours de portage, apprendre à porter bébé, motricité bébé, motricité libre, développement moteur de bébé, porter bébé, psychomotricité, bébé marche, entrave à la marche, entrave motricité, portage à éviter, non au portage
 

Stéphanie Pint, psychomotricienne et animatrice d’atelier parent-bébé au Le cocon de stéfamille®.

Article soumis aux droits d’auteurs.

Tu peux partager cet article en respectant les points suivants :

  • Le partager dans son entièreté
  • En précisant la source à savoir : « article écrit par Pint Stéphanie alias Le cocon de stéfamille® sur le blog

 

 

No Comments

Post A Comment